Books

Catalogue, ANRT Archives 1985–2006

Videos

Montasser Drissi, ”What should an Alef look like?”

Isia Yurovsky, The tsar’s roman

Gabriele Cepulyte, Form & visibility of archives online: editing the archives of Antoine Vitez’ Electra

Clément Le Tulle-Neyret, Immortel

Camille Trimardeau, A writing system for gymnastics

Arthur Francietta, The Missing Scripts 2016

ANRT 2013–2015, Projects

Conferences

Nancy, Feb. 19-20, 2018, Writing With Pictures

Nancy, 17-18 November 2016, Automatic Type Design 2

Paris, BnF, 4–5 december 2015, III TYPE

Nancy, 3 July 2015, Les Physiques du livre

Nancy, 6–7 May 2014, Automatic Type Design

Nancy, 4 juillet 2013, Renaissances de la typographie

Posters

Rémi Forte, ANRT 2018

Montasser Drissi, ANRT 2017

Lucas Descroix, Poster ANRT 2016

Alice Jauneau & David Vallance, Poster ANRT 2015

Jean Widmer, Poster ANRT 2013

Sarah Kremer, Poster ANRT 2013

Éloïsa Pérez, Poster ANRT 2014

David Studer, Poster ANRT 2006

Gregory Bouchier, Poster ANRT 2005

Céline Gillier & Sidonie Mangin, Poster ANRT 2004

Laurent Kuhni, Poster ANRT 2003

Thomas Huot-Marchand, Poster ANRT 2002

Paule Palacios-Dalens, Poster ANRT 2001

Arne Freytag, Poster ANRT 1999

Marion Olk, Poster ANRT 1998

Roxane Jubert, Poster ANRT 1997

Agathe Hondré, Poster ANCT 1996

Philippe Moubèche, Poster ANCT 1995

Luca Dotti, Poster ANCT 1994

André Baldinger, Poster ANCT 1993

Maryse Khoriaty, Poster ANCT 1992

Margaret Gray, Poster ANCT 1991

Muriel Paris, Poster ANCT 1991

Publications En
Nancy, 4 juillet 2013,
Renaissances de la typographie
Avec Anne-Marie Christin, Marc Smith, Rémi Jimenes, Philippe Millot, André Baldinger, Timm Borg, Thomas Huot-Marchand
Le 4 juillet 2013, dans le cadre des événements «Nancy Renaissance 2013», l’Atelier National de Recherche Typographique organise une journée d’étude, intitulée «Renaissances de la typographie». Y seront abordées la constitution de notre culture typographique à la Renaissance, sa longévité et ses évolutions au fil des siècles. Les caractères gravés au XV siècle ont des origines multiples (capitales lapidaires, écriture carolingienne), et croisent plusieurs influences esthétiques: gothique et romain, lettre tracée ou gravée... Nous utilisons encore quotidiennement ces caractères, bien qu’ils aient connus depuis de multiples adaptations formelles et technologiques. Qu’est-ce qui survit à ces transferts ? Qu’est-ce qui disparaît ? À l’heure où le domaine de l’édition et de l’imprimé connaissent de profondes mutations, l’exemple de la Renaissance, qui connût un changement de paradigme comparable, est sans doute riche d’enseignement. L’occasion aussi de s’interroger sur les ressorts du mimétisme que l’on constate dans les transferts technologiques: de l’imprimé qui imite l’écrit, aux éditions éléctroniques qui simulent le papier. D’interroger aussi la survivance, sous forme numérique, du patrimoine graphique de la Renaissance; et, de manière plus générale, la question du revival en typographie.
ANRT-Programme-renaissance-8p-A5