Nancy, 4 juillet 2013,
Renaissances de la typographie

Avec Anne-Marie Christin, Marc Smith, Rémi Jimenes, Philippe Millot, André Baldinger, Timm Borg, Thomas Huot-Marchand

Le 4 juillet 2013, dans le cadre des événements «Nancy Renaissance 2013», l’Atelier National de Recherche Typographique organise une journée d’étude, intitulée «Renaissances de la typographie». Y seront abordées la constitution de notre culture typographique à la Renaissance, sa longévité et ses évolutions au fil des siècles.
Les caractères gravés au XV siècle ont des origines multiples (capitales lapidaires, écriture carolingienne), et croisent plusieurs influences esthétiques: gothique et romain, lettre tracée ou gravée… Nous utilisons encore quotidiennement ces caractères, bien qu’ils aient connus depuis de multiples adaptations formelles et technologiques. Qu’est-ce qui survit à ces transferts ? Qu’est-ce qui disparaît ? À l’heure où le domaine de l’édition et de l’imprimé connaissent de profondes mutations, l’exemple de la Renaissance, qui connût un changement de paradigme comparable, est sans doute riche d’enseignement. L’occasion aussi de s’interroger sur les ressorts du mimétisme que l’on constate dans les transferts technologiques: de l’imprimé qui imite l’écrit, aux éditions éléctroniques qui simulent le papier. D’interroger aussi la survivance, sous forme numérique, du patrimoine graphique de la Renaissance; et, de manière plus générale, la question du revival en typographie.

ANRT-Programme-renaissance-8p-A5