2017

Rémi Forte, Design de l’écriture littéraire à l’âge numérique

Tanguy Vanlaeys, CNC Typographie

Alexis Faudot, Rafael Ribas, Halbgotische, Gotico-​Antiqua, Fere-​Humanistica: entre gothique et romain

Morgane Pierson, Nsibidi, des picto-​idéogrammes du Nigeria. The Missing Scripts 2017

Rosalie Wagner, Un système typographique paramétrique pour l’alphabétisation et la rééducation à la lecture

2016

Montasser Drissi, «À quoi doit ressembler une Alef?»

Isia Yurovsky, Le Romain du Tsar

Gabriele Cepulyte, Formes et visibilités de l’archive en ligne: éditer les archives d’Électre d’Antoine Vitez

Clément Le Tulle-Neyret, Immortel

Camille Trimardeau, Un système d’écriture pour la notation gymnique

Arthur Francietta, The Missing Scripts 2016

2015

Lucas Descroix, Italicismes. De l’Aldine à l’oblique, les formes italiques face au modèle familial traditionnel

Miklós Ferencz, Le grain du texte imprimé

Pierre Fournier, Les signes sur le mur

Sylvain Julé, Interfaces (trans)textuelles

Corentin Noyer, Manipulation typographique

2014

Alice Jauneau, Percer à jour

Céline Kriebs, Zones frontalières

Francis Ramel, Un caractère pour les premières notations du chant

David Vallance, Re‑Typographe 2014

Mário Vinícius, Paideuma

Elvire Volk Leonovitch, PIM. Police pour les Inscriptions Monétaires

2013

Sébastien Biniek, Composition cartographique, nouvelle topologie

Thomas Bouville, Re‑Typographe 2013

Redouan Chetuan, Awal. Un pays, trois systèmes d’écritures

Sarah Kremer, Développement d’un caractère phonétique étendu

Julian Moncada, Ugly faces

Éloïsa Pérez, Du geste à l'idée : formes de l'écriture à l'école primaire

2016
Montasser Drissi,
«À quoi doit ressembler une Alef?»

La création de caractères multiscripts (qui implique plusieurs systèmes d’écriture) comporte des enjeux formels complexes. Les techniques d'impression, la recherche de l’uniformité (matchmaking) ou les contraintes éditoriales entrent souvent en conflit avec les formes établies des écritures. Les premiers caractères arabes ont été très contraints par des techniques d'impression pensées initialement pour le latin. L’adaptation forcée du système d’écriture à la presse typographique, à la machine à écrire, la Linotype ou encore aux premiers formats de fontes numériques a produit des formes souvent critiquées pour la rupture brute qu’elles font avec les styles calligraphiques, longtemps utilisés pour la transcription des textes. Plus récemment, les nouveaux formats de fontes et la démocratisation des outils de création ouvrent la voie à une révision des habitudes que les créateurs de caractères ont acquis à force de contraintes techniques. Certains caractères multiscripts arabes/latins publiés ces dernières années témoignent de cette diversité d’approches. Ce travail de recherche vise à explorer le dessin de caractères multiscript en tenant en compte les contraintes typographiques actuelles, et interroge le matchmaking et ses limites. La recherche formelle s’accompagne d’une analyse d’un corpus de caractères de diverses périodes.