L’Afaka est un syllabaire créole originaire du Surinam. Il a été développé en 1900 par Afaka, un membre du peuple Ndjuka, pour le langage du même nom. Découverte à partir de 1910, elle est au cœur d’enjeux à la fois politiques et culturels au sein du peuple Ndjuka, et de leurs relations extérieures. Comme beaucoup de jeune écritures d’Afrique qui lui sont contemporaines, le contexte (post-)colonial influence les conditions de la création de ces formes. Cette recherche questionne le contexte social et historique de ces écritures, et son influence sur la genèse de leur création, de leur usage, de leur diffusion... Au sein de programme Missing Script et dans un souci de valorisation de ces systèmes d’écriture absents de l’Unicode, les recherches se penchent également sur les usages actuels de ce système d’écriture, afin d’en déterminer la forme typographique.