2017
Rosalie Wagner,
Un système typographique paramétrique pour l’alphabétisation et la rééducation à la lecture

Plusieurs études démontrent que le choix seul du caractère typographique n’a pas d’incidence significative sur le confort de lecture, mesuré par la vitesse de lecture, la compréhension lexicale et la distinction des lettres, y compris ceux qui sont spécialement dessinées pour la dyslexie. En revanche, l’aménagement de l’environnement de lecture (macro-typographie) a un impact réel sur les facteurs énoncés plus haut et ne peut être amélioré sans questionner le dessin de caractères (micro-typographie). Il s’agira donc d’interroger l’apprentissage de la lecture sur 3 niveaux corrélés : le dessin de caractères, la mise en page de la méthode et le contenu de la méthode de lecture en lui-même.

Dans un premier temps, il s’agira de créer un système typographique paramétrique répondant aux besoins de l’alphabétisation et la rééducation à la lecture des personnes allophones, illettrés ou présentant des troubles des apprentissages, de la lecture et du langage. Grâce à la technologie développée par Prototypo, ce système pourra être assez ouvert pour permettre de s’adapter aux différents besoins de l’élève, du professeur, du spécialiste de la santé et de l’éditeur. Cela se jouera principalement sur la variabilité de la fonte, la présence de glyphes alternatifs et de plusieurs styles pensés pour accompagner la progression de l’élève. Les contraintes de design sont établies en dialogue avec Com Médic et Brigitte Roy, en relation à la méthode de lecture qui constituera le champ d’application de ce caractère.

Partenaires:
Com Médic, maison d’édition médicale qui crée et publie des outils pour l’orthophonie et la pédagogie. Les éditions publiées visent à accompagner l’individu dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture du français grâce à une méthode créée par Brigitte Roy, orthophoniste et enseignante.

Prototypo