2017

Rémi Forte, Design de l’écriture littéraire à l’âge numérique

Tanguy Vanlaeys, CNC Typographie

Alexis Faudot, Rafael Ribas, Halbgotische, Gotico-​Antiqua, Fere-​Humanistica: entre gothique et romain

Morgane Pierson, Nsibidi, des picto-​idéogrammes du Nigeria. The Missing Scripts 2017

Rosalie Wagner, Un système typographique paramétrique pour l’alphabétisation et la rééducation à la lecture

2016

Montasser Drissi, «À quoi doit ressembler une Alef?»

Isia Yurovsky, Le Romain du Tsar

Gabriele Cepulyte, Formes et visibilités de l’archive en ligne: éditer les archives d’Électre d’Antoine Vitez

Clément Le Tulle-Neyret, Immortel

Camille Trimardeau, Un système d’écriture pour la notation gymnique

Arthur Francietta, The Missing Scripts 2016

2015

Lucas Descroix, Italicismes. De l’Aldine à l’oblique, les formes italiques face au modèle familial traditionnel

Miklós Ferencz, Le grain du texte imprimé

Pierre Fournier, Les signes sur le mur

Sylvain Julé, Interfaces (trans)textuelles

Corentin Noyer, Manipulation typographique

2014

Alice Jauneau, Percer à jour

Céline Kriebs, Zones frontalières

Francis Ramel, Un caractère pour les premières notations du chant

David Vallance, Re‑Typographe 2014

Mário Vinícius, Paideuma

Elvire Volk Leonovitch, PIM. Police pour les Inscriptions Monétaires

2013

Sébastien Biniek, Composition cartographique, nouvelle topologie

Thomas Bouville, Re‑Typographe 2013

Redouan Chetuan, Awal. Un pays, trois systèmes d’écritures

Sarah Kremer, Développement d’un caractère phonétique étendu

Julian Moncada, Ugly faces

Éloïsa Pérez, Du geste à l'idée : formes de l'écriture à l'école primaire

2016
Clément Le Tulle-Neyret,
Immortel
Comment un caractère typographique transmet/dit/montre/incarne des contenus/textes/pensées/concepts, au-delà de la mise en page? À l’opposé de la théorie énoncée par Beatrice Warde et soutenue par Stanley Morison sur la transparence de la mise en forme du texte, des caractères typographiques et leur objectivité 1, cette recherche tend à questionner l’incarnation du contenu textuel à travers la plus petite unité de communication qu’est la lettre. La transmission d’un texte ne passe pas uniquement par la perception physiologique sensorielle, mais également par une perception sensible – tout texte est vu aussi bien que lu 2. Aussi, à quel moment et jusqu’à quel point un caractère typographique peut-il incarner le contenu qu’il donne à voir et à lire? Comment se manifeste la subjectivité d’un dessinateur de caractère lors de la création d’un caractère sur-mesure, à la lecture d’un texte? Qu’a-t-il à dire de la forme de ces lettres, de ces mots, de ces phrases, de ce texte? Cette recherche questionne plus largement la notion d’identité(s) d’une famille de caractères dont plusieurs variantes seraient dessinées en relation directe avec des textes choisis pour l’occasion. Quels seraient les éléments variables et les éléments fixes constitutifs de cette identité? À quel moment les variantes produites restent dans une continuité logique ou cessent d’y appartenir? 1. Beatrice Warde, «The Crystal Goblet, or Printing Should Be Invisible.», The Crystal Goblet: sixteen essays on typography, London, The Sylvan Press, 1955 2. Emmanuël Souchier, «L’image du texte pour une théorie de l’énonciation éditoriale», Les cahiers de médiologie, vol. 6, no. 2, 1998, p. 137–145.